Les coulisses de l'atelier

Mis à jour : 22 juin 2019

Les différentes techniques employées en dorure à la feuille, et la diversité des métaux disponibles en feuilles (or jaune, or blanc, or rouge, or vert, argent, aluminium, palladium, cuivre, cuivre oxydé) offrent d'infinies possibilités.


De plus, ces techniques peuvent être utilisées sur toutes sortes de supports : bois, liège, céramique, pierre, ardoise, stuc, fer, plastique, plexiglass, MDF, béton, papier, plâtre, murs, résine, cuir, carton, peau, verre, végétaux...


La dorure dite "à la mixtion" (à l'eau ou à l'huile) est une technique contemporaine qui permet de presque tout dorer, puisqu'elle s'applique sur tous les supports. Il suffit de laisser libre court à son imagination et à la création.


La dorure dite "à la détrempe", elle, s'applique uniquement sur le bois. Il s'agit d'une longue suite d'opérations réalisées à l'aide d'outils spécifiques (apprêtage, reparure, pose du bol d'Arménie, brunissage...). C'est la seule qui permet d'obtenir les fameux "brunis", les jeux de brillance.


La technique du verre églomisé consiste, elle, à poser des feuilles métalliques sur le verre. Ce procédé permet de créer un effet réfléchissant comme un miroir, ou de réaliser des décors peints ou gravés sur fond d'or ou d'argent.


Chaque support est donc doré-argenté-cuivré avec la technique la plus approprié, ainsi qu'en fonction du rendu final souhaité, sachant qu'il s'agit toujours de dorure décorative.


Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez vous abonner à ma veille sur Pinterest concernant les utilisations de la dorure et de l'or.


Suivez le (bon) filon...

    • Or Cadre Dorure Instagram
    • Or Cadre Dorure Facebook
    • Or Cadre Dorure Pinterest
    or-cadre-Linkedin