L'or n'est pas luxe mais lumière.
Les éléments naturels capturent la lumière du soleil, et la restituent grâce à l'or.
Dorer à la feuille est la matérialisation d'un souvenir fragile, d'une fugacité qui devient éternelle.
C'est un rite de protection, un «archaïsme» (la peur du noir) qui se fait raffinement.
Mon travail, d'or et de blé ("or des pauvres"), est lié à la fertilité, aux cycles naturels des saisons, aux cueillettes enfantines...
 
J'aime créer des objets qui invitent dans une histoire poétique, que chacun peut ensuite dérouler à sa guise.
J'aime aussi les surprises, dévoilées en fonction de la distance, et de la manière dont la lumière éclaire l'objet.
J'aime surtout l’idée que l'on puisse s'appliquer autant dans les techniques savantes que populaires,
et que le brut côtoie le raffiné.


L'Atelier Or Cadre (Occitanie, France) a été créé par Laetitia Nicolas. Ma trajectoire professionnelle a de multiples facettes : entre art, archivage de l'oralité et ethnobotanique. J'ai toujours porté un grand intérêt à toutes les techniques artisanales (notamment celle de la pierre sèche) ainsi qu'à la création artistique. Après plusieurs stages de formation dans divers ateliers de dorure (Noël Sévenier, Bénédicte Rousselot), j'ai acquis le savoir-faire nécessaire en dorure à l'ancienne (détrempe) afin d'obtenir le CAP Doreur à la feuille ornemaniste puis le titre d'Artisan d'Art.

Je peux travailler pour des particuliers, ou collaborer avec des professionnels, en m'adaptant à toutes sortes de projets, en vue de réaliser des pièces décoratives singulières et personnalisables.
N'hésitez pas à me poser des questions ou à venir me rencontrer.

artisan-art-or-cadre-dorure-lodeve.jpg